L'index de la revue "Monuments historiques" (1936-1996)


La revue Les monuments historiques de la France, devenue en 1977 Monuments historiques, parut à partir de 1936. Elle voulait, selon le premier éditorial signé de George Huisman, directeur général des Beaux-Arts, « faire connaître à un public sans cesse plus nombreux et plus averti » l’activité du Service des Monuments historiques, qui fêtait à cette époque son premier centenaire.

Au long de soixante années d’existence (avec une interruption entre 1939 et 1955), la Revue fut l’organe d’actualités de l’administration des Monuments historiques. Elle ouvrit ses colonnes aux architectes, aux inspecteurs, aux conservateurs, aux universitaires ou aux amateurs, pour des articles qui évoquent, selon les cas, des édifices, des chantiers, des découvertes, ou bien des réflexions sur la technique ou les politiques de restauration. Des numéros thématiques traitent parfois des provinces de France, des pays étrangers, ou de typologies particulières de patrimoine protégé.

Disparue en 1996 à la suite d’évolutions internes de son éditeur, la Caisse nationale des monuments historiques (auj. Centre des monuments nationaux), la revue Monuments historiques a été en partie remplacée par la revue Monumental, publiée par le ministère de la Culture.

Au fil des numéros de Monuments historiques, se dessine l’histoire architecturale et administrative du patrimoine, pan majeur de la politique culturelle française dans la seconde moitié du XXe siècle.

Le présent index, qui couvre la totalité des numéros de Monuments historiques, a été réalisé en 2016 par M. Laurent Cathiard, architecte du patrimoine, sous la direction de M. Emmanuel Pénicaut, directeur-adjoint de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine.

Consulter l’index de la revue Monuments historiques.